Mort du chef d'orchestre James Levine à 77 ans

Magali Rangin avec AFP
·2 min de lecture
Le chef d'orchestre James Levine. - Miguel Medina - AFP
Le chef d'orchestre James Levine. - Miguel Medina - AFP

Le légendaire chef d'orchestre, James Levine, ancien directeur du Metropolitan Opera de New York, vient de mourir à l'âge de 77 ans, selon le New York Times. Ses dernières années sont entachées par des accusations de harcèlement et d'agressions sexuelles, qui lui avaient valu d'être écarté de la direction du Met de New York fin 2017. Un homme l'avait alors accusé d'avoir abusé de lui dans les années 1980, alors qu'il était adolescent.

James Levine avait également dirigé l’orchestre philharmonique de Munich, de 1999 à 2004, puis le Boston Symphony Orchestra de 2004 à 2011, mais c'est au Metropolitan Opera de New York qu'il passa l'essentiel de sa carrière en tant que chef d'orchestre principal de 1976 à 2016.

Plus de 2.500 représentations

Nommé directeur musical du Metropolitan Opera en 1976, ce natif de Cincinnati aura transformé l'institution, au point de l'inscrire parmi les grands opéras du monde alors qu'elle était déconsidérée jusqu'ici.

Tout en faisant honneur aux classiques du répertoire, il a fait entrer au programme des oeuvres contemporaines, qui n'avaient pas droit de cité, ainsi que des compositeurs délaissés.

Avec son épaisse chevelure bouclée, ses lunettes cerclées de métal, son style expressif et sa personnalité extravertie, James Levine s'était imposé comme l'une des figures les plus reconnaissables du monde de la musique classique.

Il y a dirigé plus de 2.500 représentations de près de 85 opéras différents. Après son départ à la retraite, à la fin de la saison 2015-16, il avait conservé le poste de directeur musical honoraire.

Le chef d'orchestre était atteint de la maladie de Parkinson, qui l'avait contraint à arrêter de diriger en 2011.

Directeur musical honoraire

En 2016, il avait accepté de renoncer à la direction musicale du Met, atteint par la maladie de Parkinson, qui l'handicapait depuis de nombreuses années.

Il demeurait néanmoins directeur musical honoraire, jusqu'à sa suspension, en décembre 2017, après la publication de témoignages l'accusant d'abus sexuels dans le New York Times et le New York Post.

Les deux quotidiens évoquaient le cas d'un homme accusant le chef d'orchestre d'attouchements à partir de 1985, alors qu'il n'avait que 15 ans, jusqu'en 1993. Trois autres hommes ont également affirmé publiquement avoir été agressés sexuellement par James Levine, même s'il n'a pas été poursuivi au pénal. En mars 2018, le Met avait publié les conclusions de son enquête, qui confirmait l'existence de "preuves crédibles" que le musicien s'était bien livré "à du harcèlement et à un comportement abusif sexuellement". L'opéra avait alors mis fin à toutes les fonctions qu'occupaient encore James Levine au sein de l'institution.

Article original publié sur BFMTV.com