La mort du chef de Boko Haram confirmée par un groupe jihadiste rival

Le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, se serait suicidé, selon ses rivaux du groupe Iswap, affilié à l’organisation État islamique. Il aurait trouvé la mort autour du 18 mai après avoir déclenché un explosif lorsqu'il était poursuivi par des combattants d'Iswap à la suite de combats. Aux alentours de 10 h ce lundi, l'armée nigériane n'a encore rien confirmé. En près de 10 ans de conflit dans le nord-est du Nigeria, Abubakar Shekau a été annoncé mort au moins cinq fois avant de réapparaître. #BokoHaram #AbubakarShekau #Nigeria

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles