Mort de Charlotte Valandrey, les personnalités lui rendent hommage

Getty Images

L'actrice Charlotte Valandrey a rendu son dernier souffle ce mercredi à l'âge de 53 ans. De nombreuses personnalités lui ont rendu hommage.

Elle s’est «endormie dans un sourire», racontent ses proches. L'actrice Charlotte Valandrey est morte, mercredi 13 juillet , ont annoncé à l'AFP son agente et sa famille. Elle était principalement connue pour ses rôles dans «Rouge Baiser» (1985), puis par la série «Les Cordier, juge et flic», ainsi que dans le feuilleton «Demain nous appartient», où elle a incarné le juge Laurence Moiret jusqu’en 2020.

Elle avait révélé sa séropositivité en 2005 avec son autobiographie «L’Amour dans le sang». Sa trithérapie avait épuisé son cœur et elle avait eu recours à une transplantation en 2003, ce qui avait fait d’elle la première séropositive greffée du cœur en France. Des années plus tard, nouvelle hospitalisation en soins intensifs, son deuxième coeur flanche à son tour. «Mon coeur est arrivé en bout de course et j'attends donc celui qui sera mon 3ème coeur. Il peut arriver à tout moment. J'ai besoin de toutes vos ondes positives. D'amour, de bienveillance, de vos prières. Car la warrior est moins warrior», avait-elle confié sur son compte Instagram, le 8 juin dernier.

"On t'oubliera pas"

À l’annonce de son décès, de nombreuses personnalités ont tenu à lui rendre hommage.

«Très triste d’apprendre la disparition de Charlotte Valandrey», a écrit l'animateur Christophe Beaugrand , qui se souvient de sa dernière rencontre avec l'actrice. «Nous avions déjeuné il y’a quelques semaines encore en compagnie de l’ex-ministre de la lutte contre les discriminations, Élisabeth Moreno, pour réfléchir ensemble à la prévention VIH. Charlotte va cruellement nous manquer».


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles