Mort de Cédric Chouviat : les avocats de sa famille demandent l'interdiction du plaquage ventral par les forces de l'ordre, dans une lettre à Christophe Castaner

franceinfo

Les avocats de la famille de Cédric Chouviat, livreur à scooter mort lors d'une interpellation en janvier 2020, demandent l'interdiction de la technique du plaquage ventral par les forces de l'ordre dans une lettre adressée au ministre de l'Intérieur Christophe Castaner datée de lundi 8 juin, dont franceinfo a eu connaissance.

"Nous regrettons qu'il n'ait pas été mis immédiatement un terme à la technique du plaquage ventral et vous redemandons, par la présente, d'interdire cette technique mortifère", écrivent les avocats Arié Alimi, William Bourdon et Vincent Brengarth, après avoir rappelé que cette technique est mise en cause dans trois affaires : dans la mort de Cédric Chouviat qui "a été asphyxié" et dont le "larynx a été fracturé" en janvier 2020, dans le décès d'Adama Traoré "selon un nouvel examen réalisé à la demande de la famille du défunt" et révélée le 2 juin, et dans la mort de Mohamed Gabsi selon "un rapport d'autopsie pointant les pratiques policières" révélé par Mediapart le 5 juin.

Les avocats écrivent que le "fait que de telles techniques ne soient pas suspendues alimentent la crise de confiance entre la police et la population", alors que la France (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi