Un mort et des blessés dans un bombardement en Russie près de la frontière ukrainienne

Un chauffeur routier a été tué, jeudi, dans un bombardement dans un village du sud-ouest de la Russie, situé à la frontière avec l'Ukraine, selon le gouverneur de cette région.

Un bombardement dans un village du sud-ouest de la Russie, situé à la frontière avec l'Ukraine, dans la région de Koursk, a fait un mort et des blessés, a indiqué ce jeudi le gouverneur de cette région.

"Une autre attaque ennemie à Tyotkino, qui a eu lieu à l'aube, s'est malheureusement achevé en tragédie. Pour le moment, nous avons connaissance de la mort d'au moins un civil", a indiqué Roman Starovoyt sur Telegram, précisant que d'autres personnes avaient été blessées et recevaient des soins médicaux.

Selon les premières informations, la victime est un chauffeur routier qui effectuait des livraisons dans une distillerie locale qui a été frappée "à plusieurs reprises", a ajouté le gouverneur, laissant entendre que l'attaque venait d'Ukraine, en réponse à l'invasion russe lancée depuis le 24 février.

Les secours étaient en train d'éteindre jeudi matin les incendies causés dans le village d'environ 4.000 habitants. "Plusieurs maisons ont été endommagées. On parle également d'obus qui n'ont pas explosé", a poursuivi le gouverneur qui a posté sur Telegram des photos montrant des bâtiments calcinés, avec les vitres soufflées et des brèches dans le sol à l'endroit du bombardement présumé.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Combattants d'Azovstal : peine de mort évoquée en Russie, Kyiv espère un échange

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles