Mort de Bébel: derrière le nom Belmondo, une véritable dynastie

·5 min de lecture
Jean-Paul Belmondo avec son fils Paul (avec son épouse Luana) et son petit-fils Victor en 2015. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP
Jean-Paul Belmondo avec son fils Paul (avec son épouse Luana) et son petit-fils Victor en 2015. - Jean-Philippe Ksiazek - AFP

Jean-Paul Belmondo, mythique acteur d'A bout de souffle, du Magnifique et du Professionnel est mort. Le monstre du 7e art s’est éteint à l’âge de 88 ans, et laisse derrière lui un nom devenu légendaire… derrière lequel se cache une vraie dynastie. Retour sur la saga de la famille Belmondo, un patronyme à l’héritage fort.

Jean-Paul Belmondo, était le fils du sculpteur de renom Paul Belmondo et de l’artiste-peintre Madeleine Rainaud-Richard. En 2007, avec son frère et sa sœur, il avait fait don des œuvres de son père à la ville de Boulogne-Billancourt pour créer un musée.

Les femmes de sa vie

Jean-Paul Belmondo épouse Elodie Constantin, une danseuse, en 1959. Il aura avec elle trois enfants (Patricia, Florence et Paul), mais le couple se sépare en 1966 lorsque l’infidélité de l’acteur est exposée au grand jour. Jean-Paul Belmondo partage ensuite la vie de l'actrice suisse Ursula Andress, puis de la comédienne italienne Laura Antonelli.

En 1989, l’acteur débute une relation avec l'actrice et danseuse Nathalie Tardive, ancienne coco-girl de l'émission de Stéphane Collaro, affectueusement surnommée Natty. Ils se marient en 2002, et ont ensemble une fille en 2003, Stella. Le couple se sépare en 2008. La star enchaîne alors une relation controversée avec Barbara Gandolfi, une ancienne Playmate, qui a 42 ans de moins que lui: il a 75 ans, elle 33. S’ils se séparent en 2012, la jeune femme est, dès 2010, soupçonnée d’en vouloir à l’argent de l’acteur. En 2016, Barbara Gandolfi est jugée pour escroquerie à Bruges, accusée d’avoir volé 200.000 à Jean-Paul Belmondo. Reconnue coupable, elle est finalement acquittée en 2018.

Ses enfants, entre discrétion et courses de Formule 1

La première fille de Jean-Paul Belmondo, Patricia, naît en 1954 et se lance elle aussi dans le cinéma: pas en tant qu’actrice, non, mais en tant que scripte. Elle meurt dramatiquement dans un incendie chez elle en 1994 à Paris, à l’âge de 40 ans. La deuxième fille de l’acteur, Florence, est très discrète. Née en 1960, elle est partie s’installer aux Etats-Unis avec son époux, avec qui elle a trois enfants. Paul Belmondo, né en 1963, est le seul fils de Jean-Paul Belmondo. Fan de sports automobiles, il débute sa carrière en tant que pilote de Formule 1. En parallèle, il joue un peu au théâtre, dans des téléfilms, et apparaît même dans une saison de la version italienne de Koh-Lanta.

Après l’arrêt de sa carrière de pilote, il devient consultant pour la chaîne InfoSport. Entre 2011 et 2014, il commente les 24 Heures du Mans sur Eurosport, et est consultant dans l'émission Formula One de Canal+ depuis 2013. Depuis 2016, il a rejoint la chaîne l'Équipe pour commenter les courses du Championnat du monde d'endurance FIA. Il est le père de trois enfants: Alessandro, Giacomo et Victor. Sa femme, belle-fille de Jean-Paul Belmondo, est elle aussi connue du grand public: il s’agit de Luana Belmondo (de son nom de jeune fille Tenca). Ancienne mannequin qui a notamment défilé pour Balmain, elle a animé pendant plusieurs années l’émission culinaire Bienvenue chez Luana sur Cuisine TV, et aussi fait la cuisine dans l’émission C à Vous.

Stella Belmondo, la petite dernière, n’a encore que 17 ans. Suivie par plus de 27.000 personnes sur Instagram , elle poursuit encore ses études. En 2019, elle confiait à Paris Match: “Je déteste être réduite à ma lignée. C’est presque humiliant, je préférerais qu’on m’identifie pour mes mérites”.

Ses petits-enfants, chef, acteur ou mannequin

La première petite-fille de la star, Annabelle (fille de Florence), est née en 1988. Après des études de journalisme, elle s’est finalement lancée dans le mannequinat et est signée chez Karin Models Agency. Son cousin Alessandro Belmondo (fils de Paul et Luana) s’est quant à lui lancé dans une carrière culinaire, comme sa mère. Après des études marquées par un stage à Londres avec Hélène Darroze, il est aujourd’hui le chef du restaurant parisien Le Caillebotte, situé dans le 9e arrondissement.

Celui qui marche le plus dans les pas de Bébel, c’est Victor Belmondo, son petit-fils (et fils de Paul). A tout juste 27 ans, ce comédien en herbe a déjà joué dans Mon bébé de Liza Azuelos et All inclusive de Fabien Onteniente. Il a récemment décroché son premier rôle principal dans Envole-moi de Christophe Barratier (Les Choristes), une comédie dramatique sur l'amitié inattendue entre un jeune oisif et un ado de douze ans atteint d'une maladie grave. Et il sera aussi bientôt à l’affiche du nouveau film de Xavier Beauvois, Albatros.

Son neveu, engagé au côté de Marine Le Pen

Moins connu et médiatisé, Jean-François Belmondo, le neveu de Bébel, a lui aussi fait parler de lui. En 2013, ce pharmacien de profession avait été nommé directeur de la campagne de la liste FN du troisième arrondissement de Paris. Homosexuel revendiqué, Jean-François Belmondo déclarait alors qu’à travers lui, le parti de Marine Le Pen souhaitait faire évoluer son image, dans un sens plus "gay friendly". Son engagement politique l’a “isolé” de sa famille, dont les membres ont des opinions politiques plutôt modérées.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles