Un mort après une avalanche dans les Hautes-Alpes

La Pointe de la Joanne (à 3 000 m d'altitude) sur la commune de Ristolas dans le massif du Queyras, dans les Hautes-Alpes. (Illustration)
COR / AFP La Pointe de la Joanne (à 3 000 m d'altitude) sur la commune de Ristolas dans le massif du Queyras, dans les Hautes-Alpes. (Illustration)

AVALANCHE - Deux alpinistes évoluant vendredi matin dans le massif du Queyras (Hautes-Alpes) ont été emportés par une avalanche et l’un d’entre eux est décédé, ont indiqué les secours et le parquet de Gap.

Les deux hommes, habitués à ce type d’ascension, se trouvaient dans un couloir sur le pic de la Font Sancte, point culminant du Parc Naturel Régional du Queyras (3 385 mètres) lorsqu’ils ont été balayés par la coulée de neige, a indiqué le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Briançon. L’un d’entre eux s’est retrouvé « coincé au sommet du couloir » tandis que l’autre était emporté.

Son corps a été retrouvé par le chien des services de secours, selon la même source, Les services de secours ont d’ailleurs été prévenus de l’accident par l’alpiniste encore en vie, selon les informations de BFM DICI.

L’alpiniste professionnel décédé, né en 1993 et originaire des Hautes-Alpes, a fait une chute de 200 à 300 mètres, a précisé Florent Crouhy, procureur de Gap. Une enquête a été ouverte et confiée au PGHM de Briançon.

Cette « opération d’envergure a nécessité beaucoup de temps et de précautions », impliquant deux hélicoptères venus de Briançon et de Digne-les-Bains, ainsi que 17 personnes, selon le PGHM de Briançon.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi