Morbihan: une organisation révèle que le rhinocéros du zoo de Pont-Scorff est mort "de faim et de fatigue"

1 / 2

Morbihan: une organisation révèle que le rhinocéros du zoo de Pont-Scorff est mort "de faim et de fatigue"

"Jacob est littéralement mort de faim et de fatigue." Le groupe Rewild a publié, vendredi, sur sa page Facebook, l'autopsie du rhinocéros noir mort au sein du zoo de Pont-Scorff (Morbihan) le 31 décembre 2019.

L'organisation, créée par sept associations spécialisées dans la défense, la sauvegarde, le soin et la réhabilitation d'animaux sauvages, a expliqué que l'autopsie a montré "la présence de lésions buccales sévères qui empêchaient Jacob de s’alimenter correctement". "Cette usure anormale des dents ne peut être imputable qu’à son alimentation, pas assez abrasive par rapport à la végétation arbustive de savane", a-t-elle expliqué.

"L'autopsie conclut à une cachexie avancée (affaiblissement profond de l’organisme, perte de poids, fatigue, atrophie musculaire), liée à une dénutrition très importante, avec absence totale de réserve graisseuse. Présence de lésions buccales sévères qui devaient le faire souffrir et l’empêcher de s’alimenter correctement et de lésions d’infiltration noirâtres disséminées, symptomatiques des problèmes de métabolisation du fer déjà identifiés dans l’historique médical de Jacob", a poursuivi Rewild.

Un climat et une nourriture inadaptés à ses besoins

Le rhinocéros noir est mort à 28 ans, quand, dans la nature, ces pachydermes "peuvent vivre jusqu'à 50 ans". Jacob a vécu "toute sa vie dans un climat inadapté à ses besoins, avec une nourriture inadaptée à ses besoins et...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi