Morbihan : à Vannes, des parents ne veulent pas du masque pour leurs enfants

Ils disent vouloir seulement respirer. Pour Maya, 8 ans, et sa maman, le port du masque à l’école est devenu invivable. "C’est dur à supporter pour le garder pendant longtemps, c’est dur de respirer", confie Maya. "Nos enfants sont en train d’apprendre à écrire, sont en train d’apprendre les émotions. Donc c’est plutôt grave parce que l’on pense que cela peut laisser des séquelles assez longtemps sur les futurs adultes", indique Marie, membre du collectif "Parents de la presqu’île 19". Ces parents d’élèves s’opposent au port du masque systématique à l’école dès 6 ans. 200 000 signatures sur une pétition Une mesure imposée selon eux au nom du principe de précaution. Ils demandent des dérogations. "Il faut modérer le port du masque. Il y a des moments ou l’on peut permettre aux enfants de respirer, dans la cour de récréation, mais aussi en classe", indique Benoît Varin, porte-parole du collectif "Parents 2021 Morbihan". Des idées partagées par d’autres parents en France : une pétition en ligne rassemble près de 200 000 signatures mercredi 18 novembre.