INFO FRANCEINFO. Des montres de luxe offertes à François Fillon : "C'était un cadeau désintéressé", assure un donateur

Yann Thompson
Affaire François Fillon : les militants sont-ils convaincus par la contre-attaque ?

François Fillon aime les beaux costumes mais aussi les montres de luxe. Dans sa déclaration de patrimoine publiée mercredi 22 mars par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, le candidat des Républicains a indiqué posséder, au 1er janvier 2017, deux pièces d'horlogerie évaluées à plus de 10 000 euros. L'une vaudrait 15 000 euros, l'autre 12 000, selon son "estimation personnelle".

D'où viennent ces biens ? Le 30 novembre 2016, François Fillon indiquait au Canard enchaîné s'être vu offrir trois montres suisses, dont deux qui s'échangeraient aujourd'hui contre plus de 10 000 euros. Franceinfo a remonté la trace de ces cadeaux.

Remis en main propre à Matignon

L'un des deux généreux donateurs est Pablo Victor Dana. Cet homme d'affaires italo-suisse, qui gère actuellement un fonds financier à Dubai, est le fondateur de la marque Instruments et Mesures du Temps, qui a été liquidée en 2014. Une aventure de dix ans, marquée par un cadeau au Premier ministre de Nicolas Sarkozy, en 2008. "J'ai effectivement offert une de mes montres à Monsieur Fillon, indique-t-il à franceinfo. Je lui ai remis la montre personnellement à Matignon lors d'un voyage accompagné de ma femme et de mes enfants à Paris."

L'éphémère horloger assure avoir agi de manière "absolument désintéressée", d'autant que "la politique française ne [l]'a jamais intéressé". Il dit d'ailleurs "ne pas comprendre" les attaques adressées à François Fillon dans l'affaire des costumes offerts par Robert Bourgi. Il expose ainsi ses motivations : "Nous partageons la passion commune des courses de voitures anciennes, les mêmes valeurs familiales et je l’admire comme politique et comme père de famille (...) Lire la suite sur Francetv info

Affaire François Fillon : les militants sont-ils convaincus par la contre-attaque ?
Soixante ans du Traité de Rome : l'Europe s'interroge sur son avenir
"Cabinet noir à l'Élysée" : François Fillon veut demander l'ouverture d'une enquête
La Guyane paralysée par les mouvements sociaux
François Fillon : accueilli sous des jets d'oeufs au Pays basque

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages