Montres connectées haut de gamme : le nouvel eldorado de l’horlogerie

© APPLE

La planète horlogère a tremblé, puis paniqué lorsque Apple a présenté sa « Watch » en 2014. Une montre aux fonctionnalités inédites, intelligente, intuitive. L’idée d’un tel modèle planait depuis longtemps dans les esprits novateurs. En 1979, Jacques Attali annonçait aux frères Bogdanov sur le plateau de Temps X : « Dans un futur proche, nous aurons au poignet des machines capables de nous renseigner sur notre santé, de mesurer notre rythme cardiaque pendant un jogging et de sonner si notre cœur s’emballe. »

Lire aussi - Horlogerie : notre sélection des plus belles montres du salon Watches & Wonders

Depuis, dans le sillon de l’Apple Watch, les montres connectées se sont fait une place de choix dans l’industrie horlogère. Elles se partagent en deux grandes familles, au positionnement radicalement opposé. Il y a les versions ultra-sportives, aux allures d’ordinateur multifonction miniaturisé et ultra-performant. Et les versions luxueuses, signées par de ­prestigieuses manufactures, aux capacités techniques équivalentes mais avec un caractère plus traditionnel et raffiné, bref, plus horloger. Leurs cadrans s’offrent même des aiguilles et parfois reproduisent le look de modèles vintage.

Médecin urgentiste

Le segment est le nouvel eldorado de l’horlogerie. Il s’est vendu environ 85 millions de montres connectées dans le monde en 2020, dont près de 34 millions pour l’Apple Watch, un leader qui truste 40 % du marché. Un raz-de-marée de la marque à la pomme qui s’amplifie année après...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles