Montrer en classe des caricatures moquant les religions : 78% des Français favorables

·1 min de lecture

Près de huit Français sur dix trouvent "justifié" que les professeurs utilisent des caricatures moquant les religions dans un cours sur la liberté d'expression, selon un sondage Ifop* pour Sud-Radio et Cnews publié jeudi. Cette position est partagée à un niveau équivalent par les sondés qui se déclarent proches politiquement du Rassemblement national (89%), du Parti socialiste (88%), de La République en marche (87%) ou des Républicains (82%). Les sympathisants de la France insoumise sont, eux, en retrait (69%). Cette étude intervient près d'une semaine après l'assassinat de Samuel Paty par un assaillant islamiste le 16 octobre près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), dix jours après avoir montré à ses élèves de 4e des caricatures de Mahomet lors de cours sur la liberté d'expression.

Plus de trois Français sur quatre font confiance aux forces de l'ordre pour lutter contre le terrorisme

Sur la question de la laïcité, 87% des sondés estiment qu'elle est "en danger" en France et 79% sont d'accord avec l'idée que "l'islamisme a déclaré la guerre à la France et la République". Plus on se déplace vers la droite de l'échiquier politique, plus ces deux assertions trouvent de l'écho. Marine Le Pen (44%) est la personnalité politique dans laquelle les sondés ont le plus "confiance" pour lutter contre l'islamisme, devant le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin (37%), à égalité avec Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et Jean Castex.
Les personnalités de gauche ou écol...


Lire la suite sur Europe1