Montpellier : une prostituée de 18 ans poignardée à mort pour quelques centaines d'euros

Le drame s'est déroulé près de la gare Saint-Roch, à Montpellier (Photo : Robert DEYRAIL/Gamma-Rapho via Getty Images)

Un homme de 27 ans et une femme de 28 ans doivent être déférés ce jeudi à Montpellier. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à l’agression et au meurtre d’une jeune femme âgée de 18 ans, dans le but de lui dérober l’argent qu’elle avait gagné en se prostituant à son compte.

Le principal suspect a reconnu les faits mais nié avoir eu l’intention de tuer. Un homme de 27 ans va être déféré ce jeudi après-midi à Montpellier, en vue d’être présenté à un juge. Il est soupçonné d’avoir battu et poignardé à mort une jeune fille de 18 ans dans la nuit du 9 au 10 février, dans la préfecture de l’Hérault.

Prostituée à son compte, la victime avait loué un appartement dans une résidence près de la gare Saint-Roch. C’est dans cet appartement que le crime a été commis. Selon les premiers éléments de l’enquête, le mobile est crapuleux : le jeune homme aurait commis cette agression pour dérober à la jeune fille l’argent qu’elle avait gagné en vendant son corps, représentant un montant de quelques centaines d’euros.

Le suspect déjà connu de la police pour des faits de violence, de menace de mort et de vol

Selon Le Parisien, qui rapporte cette sordide affaire, le suspect, originaire des Hauts-de-Seine, était “déjà connu de la police pour violence, menace de mort et vol”. Il aurait agi avec l’aide d’une complice, âgée de 28 ans et qui “se livrait pour lui à la prostitution”.

La jeune femme aurait joué le rôle du chauffeur le soir du meurtre. Elle doit également être déférée ce jeudi après-midi, alors qu’une conférence de presse du procureur de la République de Montpellier doit se tenir à 15h30.