Montpellier: Laporte ne sera pas président délégué, Hogg sort de sa retraite et découvrira le Top 14

Le président de Montpellier (Top 14) Mohed Altrad a nommé mardi un néophyte bien connu au MHR, Joan Caudullo, au poste de manager pour remplacer l'expérimenté Patrice Collazo, démis de ses fonctions lundi au lendemain de la victoire (20-18) en barrage à Grenoble.

"Le staff est composé de Montpelliérains. Joan Caudullo sera le 'head coach', c'est un gros challenge", a annoncé le président du MHR lors d'une conférence de presse organisée ce mardi dans l'Hérault.

Laporte ne sera pas président délégué

Joan Caudullo, âgé de 42 ans, en charge jusque-là du centre de formation, sera accompagné par l'ancien demi de mêlée emblématique du club héraultais Benoît Paillaugue, reconverti au sein de l'encadrement technique depuis cet automne, et de l'ancien centre Geoffrey Doumayrou, qui a mis un terme à sa carrière dimanche.

Grâce à ce remaniement, il espère sortir de la crise que traverse son club, "même si ça va mieux depuis la victoire de dimanche", a encore admis Mohed Altrad face aux journalistes.

Bernard Laporte, un temps pressenti pour être président délégué, préserve ses fonctions de directeur de rugby qu'il occupe depuis le 19 novembre dernier. "Il n'est pas là pour entraîner mais pour apporter son expérience considérable", a témoigné Mohed Altrad.

Altrad officialise Hogg, Haouas et Tambwe

Mohed Altrad a par ailleurs également confirmé l'arrivée au sein de l'effectif pour la saison prochaine de l'arrière international écossais Stuart Hogg (100 sél). Retraité des terrains juste avant le Mondial 2023 qu'il devait disputer avec l'Ecosse, l'ancien joueur de Glasgow et d'Exeter va devoir rapidement retrouver la forme pour ses débuts dans le Top 14.

La ligne arrière du MHR a aussi enregistré l'arrivée de l'ailier congolais Madosh Tambwe, en provenance de Bordeaux-Bègles et le retour du pilier international Mohamed Haouas après son passage à Biarritz.

Dimanche, Montpellier a arraché sur le fil sa survie en Top 14 grâce à sa courte victoire à Grenoble, finaliste de Pro D2, lors du match de barrage, conclusion heureuse d'une saison ratée. Le MHR a terminé à la treizième place du Top 14 après avoir occupé les deux ultimes places durant 21 des 26 journées.

Article original publié sur RMC Sport