Montpellier: des individus pénètrent dans une école et rouent de coups un animateur

·2 min de lecture
L'école maternelle Jeanne Deroin, située à Montpellier.  - Google Street View
L'école maternelle Jeanne Deroin, située à Montpellier. - Google Street View

Quatre hommes, dont un armé d’une barre de fer, se sont introduits ce lundi en fin d'après-midi dans l'école maternelle Jeanne Deroin, située à Montpellier (Hérault) après la sortie des classes, rapporte France Bleu Hérault . Ils cherchaient un animateur scolaire, œuvrant depuis 12 ans dans cet établissement, précise la radio.

L’homme de 35 ans a été frappé à coups de poings au visage et transporté à l'hôpital, a confirmé une source proche de l’enquête à BFMTV. Le père d’un élève a tenté de s’interposer, mais a lui aussi reçu des coups. Bien que les deux hommes ne soient que légèrement blessés, ils sont tous les deux "choqués" comme le confie cette même source à BFMTV.

Face à cet événement, la mobilisation a immédiatement pris de l’ampleur dans la ville. Ce mardi, un rassemblement a été organisé devant l’établissement, réunissant une centaine de personnes. Une banderole a été déployée sur ses grilles.

"On marque le coup parce qu’on pense qu’il est complètement intolérable de laisser rentrer la violence au sein de l’école", a expliqué à France Bleu Hérault Raphaëlle Rocher, présidente de l’association des parents d’élèves.

L'exécutif municipal dépêché sur place

Mardi matin, la première adjointe chargée des affaires scolaires Fanny Dombre-Coste a été dépêchée sur place pour soutenir les équipes d'animation et les enseignants, puis à nouveau dans la soirée pour rencontrer les parents.

"En lien avec l’Éducation nationale, la ville a déployé un dispositif de soutien : une psychologue du travail de la mairie, une psychologue de l’Éducation nationale, des spécialistes du CHU étaient présents aujourd’hui sur l’école. Les cadres de l’Éducation nationale et de la Ville étaient également auprès des équipes", a détaillé l'élue.

La police municipale sera présente de manière renforcée dans les prochains jours, afin de sécuriser les lieux, aux heures d’entrée et de sortie de l’école.

Une précédente intrusion

À Montpellier, ce n’est pas la première fois que des individus pénètrent ainbsi dans un établissement scolaire. Le 8 mars dernier, une intrusion s’était déjà produite à l’école Galilée dans le quartier des Hauts de Massane.

Des élèves y avaient trouvé un petit sac abandonné, qu’une maman avait ramené à la directrice. En l’ouvrant, elle découvrait en réalité plusieurs pochons d’herbe de cannabis. En parallèle, deux individus escaladaient les grilles de l’établissement pour interroger certains élèves, afin qu’ils leur indiquent où se trouvait le sac.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles