Montpellier : furieux, un client brûle les cheveux du serveur qui lui avait demandé de ne pas fumer

L'homme a été arrêté et placé en garde à vue (Getty Images/iStockphoto)

La vengeance est un plat qui se mange parfois chaud. C'est ce qu'a malheureusement prouvé le client d'un bar de Montpellier, dans l'Héraut.

Depuis le 1er février 2007, il est strictement interdit de fumer dans les lieux publics fermés et couverts qui accueillent du public. Une loi que tout le monde a accepté depuis quinze ans maintenant. Tout le monde, vraiment ? Non ! À Montpellier, un homme semble avoir résisté encore et toujours à cette mesure, comme le rapporte Midi Libre.

Une réaction extrême

Le 10 avril dernier, dans un bar du centre-ville de Montpellier, un homme consomme une boisson. Jusqu'ici, rien d'anormal. Sauf que, pour accompagner son verre, il décide de s'allumer une cigarette, au sein de l'établissement. Un geste totalement prohibé, ce que va lui rappeler un serveur, venu lui faire une remontrance.

Furieux, le client fumeur décide de quitter le bar après avoir payé ses consommations. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais non. L'homme en question, encore énervé, s'est alors dirigé vers l'employé du bar qui l'avait fait éteindre sa cigarette, a ensuite sorti son briquet avant de mettre le feu aux cheveux du serveur. Brûlé au cuir chevelu, le serveur a été conduit à l'hôpital. Pour ses blessures, il a reçu quatre jours d’interruption temporaire de travail.

Le fumeur arrêté quelques semaines plus tard

Dans la foulée, le serveur est allé déposer plainte. L'enquête ouverte, les policiers ont pu retrouver la trace de l'homme grâce aux caméras de surveillance et aux activités bancaires du suspect. Identifié, il a été interpellé ce 30 mai.

Placé en garde à vue, cet homme de 20 ans a reconnu les faits et va plaider coupable devant la justice.

VIDÉO - Montpellier : ce bar, qui s'inspire de la Prohibition, cache l'alcool dans des étuis à violons

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles