Montpellier : une femme de 85 ans meurt après des violences conjugales

·1 min de lecture
Un homme de 93 ans a tué sa femme de 85 ans

Une octogénaire est morte dans la nuit de dimanche à lundi après avoir été victime de violences conjugales. Les coups de son mari de 93 ans lui auraient provoqué une crise cardiaque.

Même le grand âge ne protège pas les femmes des violences conjugales. Dans la nuit de dimanche à lundi, une Montpelliéraine de 85 ans a ainsi trouvé la mort après une crise cardiaque. Celle-ci a vraisemblablement été provoquée par les violences conjugales que son mari de 93 ans venait de lui faire subir. La police est intervenue au domicile du couple vers 1h du matin après un appel des voisins.

À leur arrivée, les policiers n’ont pu que constater la mort de l’octogénaire pour laquelle les secours n’ont rien pu faire. Son corps sans vie portait de nombreuses traces de sang et de coups. Malgré leur âge, ce couple et ses disputes étaient déjà largement connus des forces de l’ordre qui s’y étaient déjà rendues à plusieurs reprises pour des disputes violentes.

Violences volontaires sans intention de donner la mort

Le meurtrier a été arrêté et placé en garde à vue à la sûreté départementale de l’Hérault. Ce dernier crie à l’accident et clame qu’il n’a jamais eu l’intention de tuer son épouse. Le parquet l’a donc inculpé pour violences volontaires sans intention de donner la mort. Si son dossier est lourd, son grand âge semble toutefois peu compatible avec une peine de prison à la hauteur d’un tel crime.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles