Montpellier : Emmanuel Macron en visite pour défendre sa politique en matière de sécurité

Emmanuel Macron, qui a récemment confirmé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires d'ici 2022, a rencontré lundi 19 avril des policiers à Montpellier (Hérault). Il a notamment voulu leur montrer un soutien appuyé. Le chef de l'État a pour objectif de se montrer présent sur le terrain de la sécurité, alors que partout en France, les agressions se multiplient. Un manque d'effectifs Dans l'après-midi, le président s'est rendu dans le quartier de La Mosson. Plus de la moitié de ses habitants vivent sous le seuil de pauvreté. La petite délinquance fait partie de leur quotidien. Certains habitants déplorent le faible nombre de policiers sur place ; une trop faible présence qui s'explique par un manque d'effectifs, selon les syndicats de police. "Il y avait, sur La Mosson, 17 enquêteurs avant la réforme du 14 septembre dernier. Il y en a aujourd'hui neuf", précise Bruno Mengibar, secrétaire départemental du syndicat SGP-FO Police (Hérault). Emmanuel Macron devrait profiter de sa visite pour annoncer un renfort de 50 policiers sur l'ensemble de la ville de Montpellier.