Montpellier : une adolescente sourde de 14 ans battue parce qu’elle refuse de faire le ménage

Deux hommes arrêtés pour avoir battu une jeune fille de 14 ans - Getty Images (Getty Images)

La police est intervenue dimanche dernier dans un hôtel de Montpellier où vivait une famille de deux parents et cinq enfants. L’une des filles, âgée de 14 ans et souffrant de surdité, y a été frappée pour avoir refusé de faire le ménage.

Scène de violence intra-familiale à Montpellier, dans le département de l’Hérault. La police a en effet dû intervenir dans un hôtel de la ville où une jeune fille de 14 ans était battue par son père et l’un de ses frères, rapporte le journal Midi-Libre. Souffrant de surdité, celle-ci était contrainte de faire le ménage dans la chambre habitée par sa famille et aurait voulu arrêter de se soumettre à cette tâche. Les deux hommes ont été déférés devant le parquet ce mardi.

Cette histoire commence vers 19h ce dimanche 19 juin, dans le quartier du Faubourg du Courreau. Ce soir-là, alors que le mercure est un peu redescendu, des passants entendent les cris d’une jeune femme provenant d’un hôtel. Très inquiets, ils préviennent la police qui se rend rapidement sur les lieux. Sur place, les fonctionnaires sont guidés jusqu’à la chambre concernée, un logement de deux pièces cuisine-chambre où vit une famille depuis un an : le père, la mère et cinq enfants de 2, 3, 11, 14 et 18 ans.

Frappée pour avoir refusé de faire le ménage

Interrogée par les policiers, la mère de famille évoque une simple altercation entre sa fille de 14 ans, son père de 37 ans et son frère de 18 ans, qui ne sont plus sur place. L’adolescente défend pourtant une version différente. Selon elle, son père s’en est violemment pris à elle à coups de ceinture et son frère l’a giflée parce qu’elle refusait de continuer à faire le ménage dans le logement. Cette tâche lui était attribuée de manière permanente au sein de l’organisation de la famille. Elle a précisé que ce n’était pas la première fois que son père la frappait à coups de ceinture.

Au retour des deux hommes à l’hôtel, ils sont immédiatement interpellés par la police et placés en détention. Ils ont tous les deux nié les faits, ce qui n’a pas empêché le jeune homme de 18 ans de dégrader l’une des vitres de sa cellule. Ils ont été déférés devant le parquet ce mardi 21 juin. La jeune femme, qui a reçu deux jours d’ITT (Incapacité Temporaire de Travail), a été placée. La famille était déjà surveillée par la police depuis une ordonnance éducative émise par la justice.

VIDÉO - Emma : le meurtrier a avoué ses pulsions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles