"Montjoie Saint Denis": d'où vient l'expression lancée par l'agresseur de Macron

·1 min de lecture
Lors de son déplacement dans la Drôme, Emmanuel Macron a été giflé par un homme qui a scandé "Montjoie Saint-Denis" avant de le frapper. (Photo: PHILIPPE DESMAZES via Getty Images)
Lors de son déplacement dans la Drôme, Emmanuel Macron a été giflé par un homme qui a scandé "Montjoie Saint-Denis" avant de le frapper. (Photo: PHILIPPE DESMAZES via Getty Images)

POLITIQUE - “Montjoie Saint Denis! À bas la Macronie”. C’est en criant ces mots qu’un homme a giflé Emmanuel Macron ce mardi 8 juin lors d’un déplacement à Tain-l’Hermitage dans la Drôme. Un slogan directement issu de l’histoire royaliste française.

Si ”à bas la Macronie” fait directement référence au mouvement initié par l’actuel président de la République, l’origine de “Montjoie Saint Denis” est bien plus discutée. Elle apparait cependant de façon distincte sur les anciennes armoiries de France.

Après l’agression d’Emmanuel Macron, le député LFI Eric Coquerel a souligné que ce même slogan avait été utilisé lors de “son agression par le groupuscule d’extrême droite Action Française”. Faisant ainsi un lien entre la gifle donnée au président et les partisans d’une ligne royaliste d’extrême droite, notamment au vu de l’histoire de ce slogan.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une idée de la défense du pays

L’historienne Anne Lombard-Jourdan (1909-2010), spécialiste de l’histoire de la Plaine Saint-Denis de l’Antiquité à l’époque contemporaine, souligne la complexité étymologique du terme “Montjoie” et donc ses multiples significations possibles.

Elle estime cependant que “en ce qui concerne Munjoie!, Montjoie et montjoie, l’escorte des sens dérivés corrobore le sens premier de ‘Protège-pays’”, écrit l’historienne en conclusion d’un article paru en 1993 sur le sujet. Pour appuyer cette hypothèse, elle évoque tout d'abord la définition géographique ancienne du terme "monjoie": un monceau de t...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles