Montgeron : l’oncle aurait enlevé sa nièce pour faire son éducation

Nicolas Goinard
Montgeron. La mère de la fillette s’est rendue au commissariat dans la nuit de vendredi à samedi pour dire que son enfant avait été enlevé

Avec son complice, il sera jugé dans les semaines à venir pour soustraction de mineur. L’enquête a révélé que le père n’était pas le commanditaire.


Le père de l’enfant n’était apparemment pas au courant. C’est ce que l’enquête a révélé après l’enlèvement, dans la nuit de vendredi à samedi, d’une fillette de 7 mois. Les faits se sont déroulés sous les yeux de la maman, hébergée dans un hôtel de Montgeron à la suite de violences conjugales. L’oncle et un ami ont été présentés ce lundi matin au procureur de la République qui leur a remis une convocation par procès-verbal devant le tribunal correctionnel d’Evry. Ils seront jugés dans les prochaines semaines. En attendant, ils ont été placés sous contrôle judiciaire.

Vendredi, il est aux alentours de 23 heures quand l’oncle de la petite fille force le passage pour entrer dans la chambre. Il menace de mort la maman et repart avec le bébé dans ses bras. La mère alerte alors les policiers du commissariat de Montgeron.

Débute alors une course contre la montre. Les policiers se rendent aux domiciles du père à Evry et de l’oncle à Draveil. Le parquet autorise les fonctionnaires à entrer dans les logements. Aucune trace de l’enfant n’est découverte, mais une proche qui se trouve dans l’appartement de Draveil explique aux policiers que le bébé est peut-être chez une tante à Châtillon (Hauts-de-Seine).

La géolocalisation sur le portable du père montre qu’il se trouve à Evry. En revanche, l’oncle est bien à Châtillon. Un équipage de police se rend sur place et retrouve la fillette saine et sauve au domicile de la tante. Le bébé est rendu à sa mère. Le père, l’oncle et un ami ayant aidé à l’enlèvement sont placés en garde à vue dans les locaux de la brigade de sûreté urbaine (BSU) du commissariat de Montgeron. Devant les enquêteurs, le père a expliqué ne pas être au courant des projets de son frère.

Selon nos informations, l’oncle aurait agi parce qu’il estime que l’éducation de l’enfant ne pouvait pas être assurée par la mère. Il (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Essonne : il enlève sa nièce de 7 mois à Montgeron
Montgeron : les parents d’élèves se mobilisent pour les agents des maternelles
Montgeron : la ville garde vos enfants pendant vos courses de Noël
Montgeron : l’abattage de quatre marronniers fait polémique
Draveil : 10 ans après… le projet de centre-ville enfin concret

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages