Montgenèvre : deux journalistes qui accompagnaient des migrants placés en garde à vue

Valentin Doyen
·1 min de lecture
- - FLORIAN DAVID © 2019 AFP
- - FLORIAN DAVID © 2019 AFP

Deux photo-reporters italiens ont passé une partie de la nuit en garde à vue. Ils ont été interpellés par les agents de la police aux frontières de Montgenèvre dans la nuit de lundi à mardi alors qu’ils accompagnaient des réfugiés sans papiers pour un reportage, a appris BFM DICI.

Aucune charge retenue

Les deux journalistes transalpins ont franchi la frontière en compagnie de migrants qui souhaitaient rejoindre la France. Selon nos informations, la garde à vue a rapidement été levée et les journalistes sont ressortis libres au petit matin.

"Une garde à vue n’est pas une sanction. Nous devions vérifier que ces personnes étaient bien des journalistes. Après vérifications, les gardes à vues ont été rapidement levées. Aucune charge n’est retenue contre ces personnes qui sont ressorties libres" a précisé Florent Crouhy, procureur de Gap.

"A leur décharge, il est très difficile de savoir si nous sommes en France ou en Italie sur les lieux où l’interpellation a eu lieu. La frontière n’est pas matérialisée. Une erreur de leur part est possible", a indiqué une source à la rédaction de BFM DICI.

Article original publié sur BFMTV.com