Montauban : testée positive au Covid, une infirmière forcée à rester en poste

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le service de l'infirmière est « déclaré cluster depuis vendredi dernier », selon la CGT de la clinique. (Illustration)

La soignante travaille dans l'unité de soins intensifs cardiologiques de la clinique du Pont de Chaume, explique « La Dépêche du Midi ».

« Gestion inhumaine et dangereuse du personnel », d'un côté, « continuité et sécurité des soins », de l'autre. À Montauban, après que la clinique du Pont de Chaume a maintenu en poste une infirmière testée positive au Covid-19, le 9 avril dernier, syndicat et direction s'opposent, relate La Dépêche du Midi.

Le syndicat CGT de l'établissement « dénonce la politique inhumaine et dangereuse de gestion du personnel pratiquée par la direction de l'établissement ». Et la secrétaire générale de la CGT à la clinique, Fanny Fouquès, de préciser que la soignante, qui travaille dans l'unité de soins intensifs cardiologiques (Usic) et « présentait des symptômes de la maladie, s'est vu demander par la direction de la clinique de poursuivre sa journée de travail pour le motif que personne n'était disponible pour la remplacer ».

La clinique assure avoir « pris des mesures de protection sanitaires »

La syndicaliste poursuit : « Dans ce service, déclaré cluster depuis ce vendredi, une grande partie des salariés a été contaminée depuis le début de l'année. À ce jour, tandis que la direction de la clinique a fait le choix de maintenir en poste les salariés qui ont été cas contacts, parmi eux, nous déplorons deux nouvelles contaminations. »

À LIRE AUSSISébastien Le Fol ? Lettre de délation au ministre de la Santé

Au journal, la direction de l'établissement affirme avoir trouvé une solution de remplacement en un minimum de temps. « Dès que nous avons appris qu'une infirmière de l [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :