Montauban: enquête ouverte après la mort inexpliquée d'une fillette de 6 ans aux urgences

L'entrée des urgences d'un hôpital (photo d'illustration). - PHILIPPE LOPEZ © 2019 AFP
L'entrée des urgences d'un hôpital (photo d'illustration). - PHILIPPE LOPEZ © 2019 AFP

Y a-t-il eu une défaillance dans la prise en charge d’Elhana aux urgences des hôpitaux de Toulouse et de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne? La petite fille de 6 ans est morte le 21 décembre dernier d’un arrêt cardiaque. Ce mercredi, le parquet de Montauban a ouvert une information judiciaire afin de rechercher d’éventuelles négligences dans la prise en charge médicale de la petite fille, révèle La Dépêche du Midi.

Le 16 décembre, Elhana est fiévreuse, elle tousse et a du mal à respirer, des symptômes semblables à ceux d’une angine ou de la scarlatine. Plusieurs cas ont d’ailleurs été signalés à cette même période parmi les élèves de l’école d’Elhana, selon nos confrères.

Des négligences dans la prise en charge?

Pendant deux jours, les symptômes persistent et s’intensifient avec de fortes douleurs au thorax, les parents de la petite fille décident donc de la conduire aux urgences pédiatriques de Toulouse-Purpan, le 19 décembre. Elle est auscultée et passe une radiographie sans que rien ne soit décelé. La famille rentre chez elle, mais la souffrance d’Elhana pousse ses parents à l’emmener à nouveau aux urgences deux jours plus tard, cette fois-ci à Montauban où la petite fille décède quelques heures seulement après son arrivée.

Une autopsie est réalisée et révèle que la mort de la fillette est liée à "un syndrome infectieux sévère évolué" sans que celui-ci n’ait été détecté plus tôt par les médecins au cours de sa prise en charge, rapporte La Dépêche du Midi.

Face à ce constat, la famille de la victime se demande si le personnel soignant a pu commettre des manquements ayant conduit au décès d’Elhana. Ses parents ont à ce titre déposé plainte contre X et les investigations devront déterminer si un lien de causalité peut être établi entre le suivi médical de la petite fille et sa mort.

Article original publié sur BFMTV.com