Montargis : Vingt personnes jugées pour une fraude en ligne en bande organisée

·2 min de lecture

ESCROQUERIE - Des « clients-complices » communs à deux sites Internet sont accusés d'avoir créé illégalement des codes rapportant de l'argent

Vingt prévenus sont entendus par le tribunal de Montargis (Loiret) dans une affaire d’escroquerie en ligne en bande organisée entre 2010 et 2014.

Le procès a débuté ce lundi et devrait durer quatre jours, rapporte La République du Centre. Deux sociétés en ligne auraient eu recours aux mêmes clients, en fait des complices abusant frauduleusement des systèmes des sites pour démultiplier les revenus obtenus.

Un gain d’un million d’euros

Le premier jour d’audience a été consacré au premier site, une loterie en ligne rémunérée pour chaque code de participation généré par les joueurs à travers un SMS ou un appel surtaxé. L’enquête avait montré que les gains n’étaient remportés que par une dizaine de joueurs. Ces derniers seraient des « clients-complices » multipliant frauduleusement les codes via de nombreuses lignes téléphoniques.

Ils auraient été recrutés par la gérante de la loterie et son mari. Après un an d’activité, le site avait engrangé un million d’euros de chiffre d’affaires. Le couple pointé du doigt par l’ enquête et par des témoignages a vivement démenti malgré les indices évoqués, comme les 26 comptes bancaires ouverts entre 2010 et 2013. Ce mardi, le tribunal étudiait le cas d’un second site dédié au remboursement des minutes non co(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Orléans : Un étudiant sans masque dans le tram tente d’échapper à un contrôle et chute dans la Loire
Orléans : La victime avait perdu un œil, un homme jugé pour violence avec un pistolet airsoft
Orléans : Le Secours catholique propose pour la première fois des produits frais à ses bénéficiaires
Orléans : Un homme soupçonné d’avoir tiré sur son voisin après un rodéo à moto
Orléans : Prison ferme pour les trois cambrioleurs d’un magasin Boulanger

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles