Le montant colossal d’aides à la Syrie visé par l’ONU

·1 min de lecture

10 années de guerre ont rendu la Syrie exsangue. Alors que le pays et ses millions de déplacés et de réfugiés dans les pays voisins font l'objet d'une conférence internationale organisée par l'UE et l'ONU, un soutien financier d'au moins 10 milliards de dollars est visé pour 2021. L'Allemagne, par la voix de son chef de la diplomatie Heiko Maas, s'est engagée à verser 1,74 milliard d'euros soit 20% de ce montant (8,5 milliards d'euros), et les Etats-Unis quelque 510 millions d'euros. Le montant des engagements totaux devait être connu en début de soirée mardi, à l'issue d'une conférence de deux jours, organisée virtuellement pour cause de pandémie entre quelque 80 délégations.

"La tragédie syrienne ne doit pas durer encore dix ans. Y mettre un terme commence par rendre l'espoir, et ça commence avec nos engagements, ici aujourd'hui", a souligné Heiko Maas. Cette cinquième édition de la "Conférence de Bruxelles pour la Syrie" vise aussi à soutenir les pays voisins (Liban, Jordanie, Turquie, Irak, Egypte) qui ont accueilli 80% des réfugiés syriens ayant dû fuir leur pays. L'aide financière doit notamment faciliter l'accès à l'enseignement pour les enfants réfugiés.

>> A lire aussi - En mal de devises, la Syrie arrête d'importer des smartphones

L'ONU a appelé à des dons d'au moins 10 milliards de dollars pour l'année en cours en rappelant que 24 millions de personnes ont besoin de soutien en Syrie et dans la région, soit quatre millions de plus que l'an dernier. L'objectif affiché (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'OMS veut savoir si le Covid-19 a fuité d’un laboratoire en Chine et réclame une nouvelle enquête
Face à la Chine, l'US Navy développe des bateaux de débarquement
Un mafioso arrêté à cause d’une recette de cuisine
L’Autriche devrait acheter le vaccin Spoutnik V contre le Covid-19
Comment la Chine serre la vis à Hong Kong