Montand et Signoret, la vraie histoire !

Par Jérôme Béglé
·1 min de lecture
Yves Montand et Simone Signoret à la cérémonie des César de 1985.
Yves Montand et Simone Signoret à la cérémonie des César de 1985.

Beaucoup de livres ont été écrits et bien des anecdotes ont été rapportées sur Simone Signoret et Yves Montand. Le couple qu'ils formaient, leurs carrières respectives, leurs amitiés, leurs engagements politiques, le cinéma qui les a réunis, Marilyn Monroe qui les sépara quelques mois, la chanson, dans laquelle Montand brilla, la répartition des rôles entre Simone femme de tête réfléchie, posée, et Montand plus instinctif et impulsif.

La légende est belle à défaut d'être parfaitement exacte. Mais elle rend compte d'un couple médiatique, volcanique et clanique. Benjamin Castaldi, fils de Catherine Allégret et donc petit-fils de Simone Signoret et d'Yves Allégret, publie ces jours-ci un livre de souvenirs (Je vous ai tant aimés, aux éditions du Rocher) sur sa « mémé » comme il la nomme dans l'ouvrage et Yves Montand le second mari de celle-ci. Le texte s'ouvre par la rencontre des deux monstres sacrés. Nous sommes à la Colombe d'or, à Saint-Paul-de-Vence, le 19 août 1949. Signoret y a ses habitudes, Montand y vient pour la première fois, car ce soir il chante non loin de là. On joue au jeu de la séduction, rien de définitif quand soudain, Ivo Livi lâche à destination de son aînée un improbable « vous avez des attaches très fines ». Et la comédienne un peu surprise de répondre : « C'est le plus beau compliment que l'on m'ait fait. » Deux phrases qui scellent une rencontre et ouvriront l'après-midi même le lit de Simone Kaminker à l'interprète des Feuilles mort [...] Lire la suite