Publicité

"Comme une montagne qui s'effondre": Taïwan se remet de son pire séisme depuis 25 ans

Intervention des secours sur un édifice effondré à Nouveau Tapei, après le puissant séisme qui a frappé Taïwan, le 3 avril 2024 (-)
Intervention des secours sur un édifice effondré à Nouveau Tapei, après le puissant séisme qui a frappé Taïwan, le 3 avril 2024 (-)

"Comme une montagne qui s'effondre": à Nouveau Taipei, proche de la capitale taïwanaise, les sauveteurs se frayent un chemin à travers les décombres d'un entrepôt qui s'est écroulé comme un château de cartes lors du séisme qui a frappé l'île mercredi, le plus puissant depuis 25 ans.

Le bâtiment avait une soixantaine d'années et abritait une imprimerie, explique Liu, qui habite à côté. "C'était comme une montagne qui s'effondre", relate-t-il.

Munis d'échelles, les secouristes ont réussi à extraire une cinquantaine de survivants des décombres, blocs de béton déchiquetés, barres d'acier, briques et fils électriques enchevêtrés.

Seul une personne a été blessée, indique le maire, Hou Yu-ih, venu sur place.

Les habitants des immeubles voisins ont fortement ressenti le séisme, de magnitude 7,4, qui a frappé à 08H00 locales (00H00 GMT).

"Beaucoup de décorations à la maison sont tombées par terre, mais les gens sont sains et saufs. Nous avons eu beaucoup de chance", témoigne Chang, une femme qui habite à proximité.

Le tremblement de terre a été ressenti dans tout Taïwan, et plus de 100 répliques ont secoué cette île de 23 millions d'habitants.

Au moins neuf personnes sont mortes et plus d'un millier ont été blessées, selon un nouveau bilan des autorités.

Tous les décès se sont produits dans la région de Hualien, près de l'épicentre du séisme dans l'est de l'île, selon l'agence nationale de lutte anti-incendie.

Parmi les morts, trois personnes ont notamment péri sur un sentier de randonnée, écrasées par des rochers, trois autres dans leurs véhicules touchés par des éboulements.

Des images filmées par un passager de train et authentifiées par la cellule d'investigation numérique de l'AFP montrent un nuage de poussière blanche sur les crêtes montagneuses projeté par un glissement de terrain près d'une route de terre de Hualien.

Dans la région, près du parc national de Taroko, un conducteur a aussi filmé des voitures émergeant d'un nuage de sable et de poussière.

Une route a aussi été coupée sur la côte ouest de l'île, à Taichung, deuxième ville de Taïwan.

- "J'ai eu si peur" -

"Le séisme est proche de la côte et peu profond. Il est ressenti dans tout Taïwan et dans les îles voisines... C'est le plus fort depuis 25 ans, depuis le tremblement de terre de 1999", a déclaré aux journalistes le directeur du Centre sismologique de Taipei, Wu Chien-fu.

Un séisme de magnitude 7,6 avait alors fait 2.400 morts en septembre, la pire catastrophe de l'histoire moderne de Taïwan.

"La plupart des gens dormaient (quand c'est arrivé) mais moi non, donc je l'ai clairement ressenti. C'était très grave, bien plus grave que cette fois-ci", se souvient Chang.

Mais sur les réseaux sociaux, une autre habitante de Hualien raconte avoir eu "vraiment peur" mercredi, car le séisme a duré longtemps.

"Je suis habituée aux tremblements de terre, mais c'est la première fois que j'ai eu si peur, mes mains n'arrêtaient pas de trembler", a-t-elle écrit sur Facebook.

Situé à la frontière de plusieurs plaques tectoniques, Taïwan est fréquemment touché par des séismes. Pour limiter les risques autant que possible, le pays applique des normes de construction parmi les plus strictes au monde.

bur-dhc/fox/tym/bdi/cab/ybl