Montagne : les randonneurs réinvestissent les refuges

Ils trinquent à leur retour sur les sentiers de Savoie. Deux randonneurs sont partis à l'assaut du GR 5. Ils passeront leur première nuit en refuge et ils sont prêts à se plier aux nouvelles règles d'hébergement. "On a fait toutes les réservations sur internet. On est au courant pour le port du masque, le gel, monter notre couchage", explique un randonneur. Une répartition des voyageurs soigneusement étudiée Pour les accueillir sans prendre le moindre risque, le refuge de Rosuel a totalement repensé son organisation. Dans les chambres, il n'y a plus de drap mais des alèses nettoyées après chaque passage. Pour éviter la promiscuité, la répartition des voyageurs est soigneusement étudiée. La capacité a été réduite à 28 places au lieu de 48. La réservation est obligatoire, et le refuge est tenu d'assurer la traçabilité des visiteurs. Un dortoir est réservé pour pouvoir isoler les malades éventuels.