Montagne : protocole sanitaire dans les refuges

Dans le refuge des Espuguettes à Gavarnie dans Hautes-Pyrénées, le temps des grandes tablées est terminé. Protocole sanitaire oblige, chaque groupe de randonneurs doit être séparé, un vrai casse-tête pour les gardiens du refuge. Pour les randonneurs aussi les choses se compliquent avec le Covid-19. Pour passer une nuit en refuge, il faut désormais s’équiper de son propre sac de couchage, de ses vêtements chauds, un masque, son gel hydroalcoolique, son propre papier toilette, ses sandales et même de quoi se divertir. Le refuge des Espuguettes a dû réduire sa capacité d’accueil de moitié Les refuges ne peuvent plus rien prêter aux randonneurs. Et les personnes qui voyagent seules, se retrouvent isolées à une table pendant le repas, comme Laurine. "De toute façon je suis venue faire des randonnées en solitaire, alors ce n'est pas si grave de manger toute seule mais c’est un peu moins chaleureux ce à quoi je m’attendais", confie-t-elle. Avec le protocole sanitaire, le refuge des Espuguettes a dû réduire sa capacité d’accueil de moitié.