Montagne : au cœur d'une opération de déneigement sur la route du col de la Croix-de-Fer

L'hiver a laissé des traces en montagne. Les agents du département de l'Isère ont mis deux jours pour dessiner un couloir dans la neige, et se frayer un passage sur la route du col de la Croix-de-Fer (Isère). "On a plusieurs couloirs avalancheux qui sont sur cette route-là, c'est pour ça qu'elle est fermée, explique Guillaume Doeuvre, technicien responsable du réseau routier de l'Oisans. Elle est ingérable au niveau des coulées." L'avalanche a coulé au mois de février, en plusieurs fois. "On voit bien le niveau de la neige, on a à peu près six mètres d'avalanche", ajoute ce dernier. Route dégagée à la mi-mai Le chantier nécessite beaucoup de précaution. Les équipes travaillent le matin uniquement, pour éviter les heures les plus chaudes de la journée, et les risques de coulée de neige. Les membres sont tous équipes de système de détection d'avalanche, en cas d'ensevelissement, et fonctionnent en binôme. Rassan Bemamar surveille son collègue, et peut joindre les équipes de secours de haute montagne à tout moment. Ce grand nettoyage, qui devrait prendre plus d'un mois, coûtera entre 30 000 et 40 000 euros. La route de ce col mythique devrait être complètement dégagée au milieu de mois de mai.