Montagne : à la découverte du ski Joëring

En haut de la montagne, il est possible de pratiquer le ski malgré l'arrêt des remontées mécaniques, grâce au ski Joëring, du ski tracté par un cheval. À 1800 mètres d'altitude, les chevaux sont harnachés. Le ski Joëring offre 40 minutes de balade au milieu de la montagne, pas besoin d'être un skieur aguerri pour se laisser porter quand le cheval avance au pas. "Déconcertant et à la fois apaisant", décrit un skieur. Une alternative au ski alpin Au galop, on se laisse facilement griser. "C'est impressionnant la vitesse que le cheval peut nous donner", explique une touriste. "Il faut tenir, ça demande de la force dans les bras", rapporte une autre. Jacques Fillietroz est un pionnier du ski Joëring, il a importé cette pratique de Scandinavie dans les années 90. Aujourd'hui, c'est une discipline équestre reconnue, mais avant tout, une affaire de passion pour Jacques Fillietroz. De nombreuses stations ont mis cette activité en avant cette année, comme une alternative au ski alpin.