"Ils m'ont glacée" : Disparition de Delphine Jubillar, ces cris entendus par une voisine

Le déroulement de cette nuit de décembre 2020 chez les Jubillar suscite tant d'interrogations. Le 13 décembre prochain, soit deux ans après la disparition de Delphine, une reconstitution des faits aura lieu, à la demande des avocats de Cédric Jubillar. De quoi éclaircir ce qui a pu se passer dans cette maison de Cagnac-les-Mines. D'après le fils aîné du couple, Louis, l'infirmière a regardé avec lui, comme à leur habitude, l'émission La France a un incroyable talent. Il est parti se coucher mais a entendu ses parents se disputer. Une voisine a aussi fait part de ce dont elle se souvenait de cette soirée-là, comme on peut le lire dans le livre de Valentine Arama, journaliste du Point.

Dans Delphine Jubillar, une disparition - enquête au coeur d'un fait divers (éditions du Rocher), le témoignage d'une voisine de Cédric et Delphine fait part d'une situation qui n'a rien d'habituel. Elle s'est présentée auprès de la gendarmerie le 16 décembre, après le passage de militaires venus à son domicile dans le cadre de l'enquête de voisinage. "Cette femme raconte être sortie sur sa terrasse aux alentours de 23h la veille pour fumer une cigarette. Elle explique avoir entendu des cris de femme. Pas de parole, mais des cris de peur. 'Ils m'ont glacée', dit-elle. Selon elle, il ne pouvait s'agir que des cris d'une femme adulte. Elle a aussi entendu des aboiements de chiens. Ils était plusieurs mais elle ne peut pas dire combien",...

Lire la suite


À lire aussi

Delphine Jubillar : "Des cris de peur" entendus le soir de sa disparition
Amandine Petit : "Angoisse", "cris", "pleurs"... Récit glaçant de son voyage en avion !
Delphine Jubillar : Des cris lors de sa disparition ? "C'est faux"