Mont-Blanc : Emmanuel Macron prévoit des mesures pour protéger le massif

C'est un constat inquiétant. Près de Chamonix, en Haute-Savoie, la Mer de Glace recule chaque année de huit à dix mètres selon les estimations. En déplacement dans la région jeudi 13 février, Emmanuel Macron doit faire des annonces pour protéger le Mont-Blanc. "C'est vertigineux", a commenté le président de la République face à la fonte du glacier. "Le massif est surfréquenté en été, soumis à de nombreuses incivilités. Bientôt elles seront sanctionnées avec des amendes d'un montant de 135 euros. L'écologie, un enjeu majeur des municipales "Les réservations en refuge seront obligatoires pour éviter les bivouacs sauvages", rapporte la journaliste de France Télévisions Catherine Demangeat en direct depuis Chamonix. Avec ce déplacement, Emmanuel Macron veut prouver son engagement pour la protection de l'environnement. L'écologie est devenue un enjeu majeur des élections municipales des 15 et 22 mars.