Monténégro : la France va-t-elle payer pour la très coûteuse autoroute chinoise “qui ne va nulle part” ?

·1 min de lecture

Au Monténégro, l'autoroute chinoise à un milliard qui ne va nulle part est, à la fin, financée en partie par la France. Vous me direz, un milliard, on n’est plus à ça près. C’est petit, presque mesquin de se pencher sur une “fuite” d’un milliard dans une coque déjà percée par de multiples déficits et dettes de centaines de milliards d'euros. Tant il est devenu “naturel”, que l’”unité de compte” passée dans le langage politique et économique ambiant soit la centaine de milliards d’euros. Au dessous, ça ne compte plus. Ça ne se voit plus. Ça n’intéresse même plus. Enfin presque.

Sauf quand il s’agit, bien sûr, de remettre sur le tapis la réforme du chômage (dans le seul le but de sous-indemniser les victimes de la guerre économique, au premier rang desquelles les jeunes, les femmes, les précaires aux carrières hachées) et la réforme des retraites. Les retraités, ces “jouisseurs de la vie” qui comme on le sait grâce à la propagande officielle mènent un train de vie bien supérieur à celui des actifs, eux qui “ont foutu en l’air la planète” de surcroît, et qui ont même l’outrecuidance de vivre (trop ? , 13 ans pour certains aux dernières nouvelles ) longtemps.

>> A lire aussi - Monténégro, Laos... le piège chinois de la dette pourrait se refermer sur de nombreux pays

Un peu de culpabilisation bien pointée et de vindicte publique ciblée est toujours bien utile quand le seul but, froid, calculé, mais non assumé, est de “faire des économies”, de l’autre main. On l’a compris : mort aux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’UE doit faire plus pour doper la croissance, avertissent les Etats-Unis
Ouïghours : la Chine promet une riposte et menace les Etats-Unis
Covid-19 : des variants à l'infini ? Un virologue plaide pour une vaccination élargie
Les trois choses à ne pas oublier avant de partir en voyage en Europe, inquiétant cluster en Corse... Le flash éco du jour
Vacances en Europe et Covid : trois choses à ne surtout pas oublier avant de partir !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles