Le Monténégro a commencé à rembourser la très coûteuse autoroute chinoise

·1 min de lecture

Le Monténégro a commencé mercredi 21 juin à rembourser un emprunt de près d'un milliard de dollars contracté auprès d'une banque chinoise pour la construction d'une autoroute, une dette potentiellement dangereuse pour les finances publiques du minuscule pays balkanique. L'autoroute doit relier un jour la côte Adriatique à la frontière avec la Serbie, et au-delà Belgrade, l'un des nombreux projets d'infrastructures menés par Pékin dans les Balkans.

Le Monténégro avait obtenu en 2014 de la banque chinoise Exim cet emprunt de 944 millions de dollars (788 millions d'euros), remboursable sur 14 ans à compter de ce juillet, suscitant des accusations de corruption et des doutes sur la viabilité du projet. Le gouvernement de Podgorica, qui négocie son adhésion à l'Union européenne, a versé une première tranche de remboursement de 27,79 millions d'euros, a annoncé le ministre des Finances, Milojko Spajic, cité par l'agence officielle Mina.

>> A lire aussi - Ce que vous ne saviez peut-être pas sur le Monténégro

Pour faciliter le service de la dette, le Monténégro a conclu avec deux banques européennes et deux banques américaines un accord sur la couverture du risque de change durant la période. "Avec cet arrangement, nous avons libéré la dette publique monténégrine de risque de change, ce qui était comme un nœud de pendu" dans un pays qui utilise l'euro comme devise, a déclaré le ministre.

Le prêt chinois, qui représente un cinquième de la dette étrangère du Monténégro, concerne la construction (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ouganda : des centaines de personnes ont reçu de faux vaccins contre le Covid
Isolement obligatoire : à quelles sanctions pourriez-vous vous exposer en cas de manquement ?
Livret A : collecte nulle au mois de juin
La Caisse des dépôts et consignations : l'arme de Louis XVIII qui rassura les épargnants
Marne, Oise, Aisne… le lourd impact des intempéries sur les récoltes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles