Montée de l'islamisme : notre «culture est attaquée», estime Didier Lemaire

© Europe 1

Il y a un an Didier Lemaire , professeur de philosophie, publiait un livre intitulé Lettre d'un hussard de la République, dans lequel il alertait sur ce qu'il perçoit comme l'islamisation de la société. Accusé de mensonge, menacé, il ne peut désormais plus enseigner. "Nous ne sommes plus en France", avait-il déclaré l'année dernière. Invité d'Europe Matin jeudi, il maintient ses propos.

>> Retrouvez l'entretien de 8h13 en replay et en podcast ici

"Il y a un problème à Trappes mais aussi dans toute la France"

"Je ne suis pas le seul enseignant de Trappes a avoir dû quitter la ville. J'ai également mon collègue de philosophie qui a dû partir du lycée suite à une menace d'élève qui lui a dit en classe 'sur Allah je vais le fracasser', une menace très sérieuse. Il y a un problème à Trappes mais aussi dans toute la France, y compris à Paris, les enseignants sont très exposés", affirme-t-il au micro d'Europe 1.

>> LIRE AUSSIDidier Lemaire, professeur à Trappes : "Il faut sortir du déni" sur l'islamisme

Didier Lemaire publie Petite Philosophie de la nation publié chez Robert Laffont. Un titre qu'il explique : "J'ai abandonné ma carrière. Le contact avec les élèves me manque et c'est pour cette raison que j'ai écrit ce livre."

Thème qui lui est cher, le professeur de philosophie a voulu écrire sur la notion de nation. Elle "est fracturée, divisée par des clivages identitaires, sociaux extrêmement forts, elle n'a jamais été aussi mal au point qu'aujourd'hui", avance-t...


Lire la suite sur Europe1