Le monstre du Loch Ness filmé par un drone

·2 min de lecture

Nessie aurait été immortalisé par un drone lors d’une course de canoës sur le Loch Ness. Mais de sérieux doutes entachent cette vidéo selon un blog spécialisé. 

Les grands classiques ne meurent jamais. Et ce n’est pas le doyen des monstres lacustres, dont la première évocation remonterait au VIe siècle après JC et la plus ancienne photo (truquée) à 1934, qui dira le contraire. Mieux encore notre cher Nessie est capable de s’adapter à chaque nouvelle technologie -sonar, vidéo, webcam et maintenant drone- en parvenant toujours à maintenir ce délicat équilibre entre visibilité et dissimulation qui conforte aussi bien les convaincus que les sceptiques. Cette fois, c’est à l’occasion d’une course sur le lac, le Great Glen Canoe Challenge, destiné à collecter des fonds pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer, que la créature se serait manifestée mi septembre.

Lire aussi:Le monstre du Loch Ness reprend la pose

C’est Richard Mavor, un concurrent de 54 ans, qui a immortalisé par hasard son apparition en filmant le départ de la course avec un drone. On distingue une forme allongée, très proche de la rive, à 3 minutes 56 secondes. La silhouette semble deux fois plus longue que les canoës, ce qui porterait sa taille à près de six mètres. «Je n’en ai pas cru mes yeux, confie Richard Mavor au Daily Record, j’ai dû visionner des dizaines de fois la vidéo. Je ne sais pas ce que c’est mais ça a la forme caractéristique de Nessie, décrite dans des images et des témoignages précédents.» Richard précise qu’il n’y avait «pas de bois flottant ou quoi que ce soit d’autre» à cet endroit.

Difficile, bien sûr, de tirer une conclusion définitive de cette vidéo. En revanche, elle confirme que le monstre du Loch Ness est plus actif que jamais : les images de Richard Mavor sont la 15e observation en 2021. Un record absolu ! De plus, cette série en cours se distingue par la diversité des moyens(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles