« Monsieur le président, sortez mon frère d’Iran »

·1 min de lecture
Benjamin Brière et sa sœur Blandine.
Benjamin Brière et sa sœur Blandine.

Le 26 mai 2020. C'est il y a un an, jour pour jour, que le Français Benjamin Brière, touriste de 35 ans qui effectuait le tour d'Iran en van, a été arrêté par les forces iraniennes de sécurité alors qu'il manipulait un drone de voyage dans un parc naturel du nord-est du pays. Accusé d'« espionnage » et de « propagande contre le système » de la République islamique pour avoir notamment pris des « photographies de zones interdites », il est depuis détenu dans la prison centrale Vakilabad de Machhad. Mais son sort semble aujourd'hui dépasser son simple cas.

À LIRE AUSSI« Mon frère n'est qu'un touriste qui se baladait en tongs en Iran »

L'avenir de Benjamin Brière paraît lié à un marchandage politique d'otages entre l'Iran et la France, une pratique éprouvée ces dernières années par la République islamique pour obtenir la libération de prisonniers iraniens en Europe. À l'occasion du sombre anniversaire de son arrestation, sa s?ur Blandine Brière écrit une lettre ouverte au président de la République Emmanuel Macron, dans laquelle elle souligne l'absence d'information sur la procédure judiciaire iranienne engagée contre son frère et demande au chef de l'État de tout mettre en ?uvre pour obtenir sa libération. Elle s'en explique dans un entretien au Point.

La lettre de Blandine Brière au président de la République :

Le Point : Pourquoi vous adressez-vous au président de la République aujourd'hui ?

Blandine Brière : On lui écrit car cela fait aujourd'hui exactement u [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles