Monsieur Poulpe : vivement critiqué après une anecdote sexuelle, il se défend

C’est un Monsieur Poulpe visiblement très fier de lui qui a raconté sa rencontre torride avec une actrice de films pour adultes. Dans un article qui circule sur les réseaux sociaux depuis ce 13 janvier, l’animateur de Crac-Crac évoque longuement sa brève histoire vécue avec Proxy Paige, une star du X américaine. Monsieur Poulpe, qui ne cache pas sa « fascination pour le porno », auquel il se dit même « accro », a voulu entrer en contact avec la jeune femme en 2012. Il lui a donc écrit, en privé, sur Twitter. « Je lui envoie un message qui dit, en gros : “On ne se connaît pas, mais d’ici dimanche, tu vas tomber amoureuse de moi.” Une tactique de drague plutôt agressive, reconnaît-il, mais assez moderne malgré tout. » Il ne s’est pas arrêté là, et c’est justement ce qui lui reprochent bien des internautes…

Monsieur Poulpe accusé d’avoir incité au harcèlement

Pour attirer l’attention de l’actrice, l’animateur raconte qu’il a mobilisé sa communauté : « Je demande à mes followers de dire à Proxy qu’il faut qu’elle tombe in love de Monsieur Poulpe. En une journée, elle a reçu environ 2000 tweets sur moi… » Dans ce même article, il explique avoir ensuite réussi à obtenir son numéro, puis avoir été soudainement contacté par Proxy Paige. De passage à Paris, elle voulait le rencontrer. « La première fois qu’on s’est vus, c’était dans une chambre d’hôtel. On ne s’est pas parlé. On s’est embrassés et on a couché ensemble, direct », assure-t-il dans le récit qui circule sur Twitter. Si la conclusion

Retrouvez cet article sur Voici

Valérie Trierweiler : trahie par François Hollande... Qui était l'homme à son chevet à l’hôpital ?
VIDEO Matthieu Delormeau descend Nagui et le public de N’oubliez pas les paroles
VIDEO Chasseurs d’appart : Stéphane Plaza taquine un acheteur sur sa relation avec sa collègue de travail
PHOTO Gary Dourdan (Les Experts) : vous n’allez pas en revenir en découvrant sa mère !
VIDEO Gilles Verdez finit en caleçon dans Touche pas à mon poste