Météo – Albert Simon, le Géo Trouvetou d’Europe 1

·1 min de lecture
Albert Simon, le premier M. Météo/
Albert Simon, le premier M. Météo/

Un mélange de Garcimore et de Géo Trouvetou. Une voix qui roule les « r » (« de poulet écorché », selon son propre aveu) et des prédictions météo souvent baroques. Pendant longtemps, les Français n?ont connu que son débit rapide, parfois incompréhensible, hérité d?Égypte ou de Grèce où il serait né en 1920 ? lui-même ne le savait pas ? et d?un problème aux amygdales à l?âge de sept ans. Ils ignoraient tout de son physique de gringalet dégarni aux grosses lunettes qui aurait pu jouer un savant fou dans un James Bond. « La voix, ça trompe souvent. J?ai moi-même fait la connaissance d?Albert Simon, il n?a pas du tout la voix de son physique », résume Katia (Christian Clavier) dans une scène culte du Père Noël est une ordure. Devenu un personnage de fiction (célébré par Carlos dans « Señor Météo » et dans Laisse aller? c?est une valse ! de Lautner), Albert Simon a régné sur Europe n° 1 pendant 28 ans.

En 1958, il propose ses services à la station de la rue François-Ier et prédit, dès le 28 septembre, les premiers froids pour le 29 octobre. Un mois plus tard, il gèle sur la France ! Caramba, c?est gagné. La jeune radio a trouvé en cet homme de 38 ans, naguère météorologue dans l?armée américaine en Égypte pendant la guerre, un expert de la pluie et du beau temps qui exerce son art depuis ses quatorze ans, dans l?ombre. Il écrit pour les autres les bulletins. Ce sont les journalistes qui lisent les prédictions de Simon ? la météo n?est qu?un dégagement dans le sa [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles