Monsieur Klein (Arte) : pourquoi Alain Delon a été très affecté par l'échec public du film

·1 min de lecture

Ce soir sur Arte, un beau drame signé du cinéaste américain Joseph Losey : Monsieur Klein, sorti au cinéma en 1976, récompensé par le César du meilleur film l'année suivante. L'histoire, dans un Paris occupé par les Allemands, de Robert Klein (Alain Delon), un marchand d’art qui profite des lois anti-juives pour racheter aux juifs aux abois leurs peintures à bas prix. Mais ce marchand d'art indifférent au malheur des autres va être confondu, en 1942, année de la rafle du Vél' d'Hiv', avec un homonyme juif. Il va d'abord chercher à s'en défendre, avant de progressivement s'identifier à cet autre lui-même persécuté.

Cette histoire, celle de la rafle du Vél’ d’Hiv', Alain Delon a voulu passionnément la voir portée à l'écran. Depuis que le producteur Norbert Saada lui a présenté le scénario signé Costa-Gavras et Franco Solinas, l'acteur s'est impliqué avec enthousiasme dans le projet, ajoutant par la suite sa casquette de producteur. Près de 35 ans après les faits, ce crime atroce organisé par le régime de Vichy restait encore un sujet sensible, tabou, dans la France de Giscard. "Ce film, je devais le faire" déclarera Alain Delon au Monde en 2003. Après que Costa-Gavras, qui devait au départ le réaliser, se fut retiré du projet, Alain Delon proposa à Joseph Losey, un cinéaste renommé qu'il admirait beaucoup et avec qui il avait déjà collaboré (L’Assassinat de Trotsky, en 1972), de le mettre en scène.

Au mitan des années 1970, Alain Delon était une star adulée dans le monde entier, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Ryan Reynolds (Deadpool, W9) : depuis ses débuts, le héros de Deadpool a bien changé ! (PHOTOS)
"La vie est nulle sans toi" : Florence Foresti bouleversée par l'absence du producteur Cyril Colbeau-Justin
Pieces of a woman (Netflix) : "l'angoisse", "à couper le souffler"... La scène d'ouverture du film bouleverse les internautes
Alain Delon : son fils Anthony dévoile une tendre photo de son père convalescent
3 Billboards, les panneaux de la vengeance : le film est-il tiré d'une histoire vraie ?