Les "Monique" de Brest ciblées par une arnaque

·2 min de lecture

Trois retraitées se prénommant "Monique" ont été victimes d'une escroquerie utilisant les coupons PCS dans cette ville de Bretagne.

Vous vous appelez Monique et vivez à Brest? La prudence est de mise. En seulement deux jours, le commissariat de cette ville de Bretagne a enregistré quatre plaintes pour des escroqueries s'appuyant sur des coupons PCS. Et comme le relate Le Télégramme ce jeudi, trois des plaignantes s'appellent Monique.

Ironiquement, un faux policier a contacté chacune de ces retraitées âgées de 75 à 78 ans pour leur expliquer qu'elles avaient été victimes d'une arnaque. Afin de confondre les auteurs présumés, en garde à vue d'après l'escroc, elles devaient acheter des coupons PCS et communiquer leurs codes (permettant d'accéder aux fonds) à l'appelant. 

Jusqu'à 1750€ de préjudice

Les coupons PCS permettent de recharger une carte, accessible chez un buraliste, contre de 9,90€ à 19,90€ selon le modèle, qui n'est reliée à aucun compte bancaire et reste donc anonyme. 

Il est possible de la recharger avec des coupons dont le montant va de 20 à 250€. Un code à 10 caractères permet ensuite de recharger la carte via le site internet ou l'application mobile de CreaCard, à l'origine de ce service. Les victimes ont respectivement perdu 640, 1500 et 1750€ à cause de cette arnaque. 

Des "techniques d'arnaque bien rodées"

D'après l'UFC-Que Choisir, "police et gendarmerie multiplient les alertes aux escroqueries s'appuyant sur les coupons PCS". L'association alerte sur ces "techniques d'arnaque bien rodées". L'entreprise CreaCart elle-même précise sur son site internet: 

"Ne communiquez jamais les numéros de coupons à des amis virtuels ou sur les réseaux sociaux. Des personnes mal intentionnées pourraient l'utiliser sans votre autorisation."

Souvent, les escrocs se font passer pour un proche qui, coincé à l'étranger, a besoin d'argent ou propose des services ou des biens à prix réduits en échange d'un payement en coupons PCS. 

Afin d'accroître la vigilance des consommateurs et des entreprises, les services de l'État et les autorités de contrôle à la fraude ont publié un guide de prévention contre les arnaques en mars dernier. De nombreux conseils supplémentaires y sont détaillés.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Black Friday : attention aux arnaques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles