Mondiaux de gym: retour fracassant de Simone Biles, sacrée au concours général

La reine de la gymnastique Simone Biles, de retour au haut niveau après deux ans d'arrêt, a décroché vendredi à Anvers le 21e sacre mondial de sa carrière en dominant le concours général, à moins de dix mois des JO de Paris. Déjà titrée par équipes mercredi, la gymnaste américaine a totalisé un score de 58,399 et a encore une fois produit un concours général digne de ses standards, obtenant la meilleure note sur trois des quatre agrès. Seules les barres asymétriques, l'appareil qui lui réussit le moins, lui ont échappé. Avec encore deux jours de compétition, tout porte à croire que la collection de l'Américaine va encore s'enrichir puisqu'il lui reste quatre finales à disputer.

Biles, retour en grâce

Biles signe à Anvers un retour époustouflant, deux ans après des JO de Tokyo exténuants marqués par l'épisode des "twisties", ces pertes brutales de tout repère dans l'espace. Lors des qualifications, l'Américaine avait ajouté une nouvelle ligne à sa légende en réussissant un saut inédit d'une difficulté extrême et qui porte désormais son nom. Mercredi, les spectateurs du Sportpaleis de la cité flamande ont assisté à un autre événement rarissime lorsque Biles s'est littéralement pris les pieds dans le tapis sur un saut qui semblait anodin vers la fin de son programme au sol. L'incident, accompagné des "oooh" et des "aaah" du public et qui a semblé faire sourire l'Américaine, n'a pas eu de conséquence au classement. La Brésilienne Rebeca Andrade (56,766), tenante du titre, et une autre Américaine, Shilese Jones (56,332) complètent le podium.

Article original publié sur RMC Sport