Mondiaux d'athlétisme : Un caméraman s'invite sur la piste et gêne les coureurs ! (VIDEO)

Imaginez que vous participiez à l'une des courses les plus importantes de votre vie et sur la piste, face à vous, se dresse un caméraman étourdi qui n'a même pas vu qu'il était en train de perturber des dizaines de sportifs... C'est exactement ce qui s'est passé ce lundi 18 juillet au soir du côté d'Eugene (Oregon) aux États-Unis, où se déroulent les Championnats du monde d'athlétisme en ce moment. L'occasion pour les stars de montrer ce qu'elles ont dans le ventre, à l'image de Marcell Jacobs, un an après ses Jeux olympiques remarquables du côté de Tokyo.

Parmi les courses les plus attendues hier soir, la finale homme du 3.000 m steeple figurait en bonne place. Une épreuve d'une difficulté extrême où les coureurs doivent passer au-dessus de haies avant d'atterrir dans un bassin d'eau et qui demande une concentration extrême. Hier soir, sur la piste du Hayward Field, les coureurs ont eu une bien drôle de surprise en arrivant dans la ligne droite puisqu'ils ont trouvé face à eux un caméraman, planté au milieu de la piste, concentré à prendre des images de la compétition.

On a eu de la chance qu'il n'y ait pas eu de chute, on a réussi à l'éviter

Dos aux athlètes, l'homme en question ne s'est même pas rendu compte qu'il gênait les coureurs qui ont été obligés de l'esquiver en arrivant à sa hauteur. Malgré les hurlements de la foule qui a tenté d'avertir le caméraman qu'il était en train...

Lire la suite


À lire aussi

Tour de France : Terrible choc entre cyclistes et spectateurs, deux coureurs doivent abandonner ! (VIDEO)
Marcell Jacobs : La nouvelle star mondiale de l'athlétisme bientôt mariée à une bombe italienne
Pauline (Mariés au premier regard) et la chirurgie esthétique : ce problème gênant qui lui a fait sauter le pas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles