Mondiaux de biathlon : avec la mass-start, le Français Quentin Fillon-Maillet espère enfin décrocher une médaille

Jérôme Val
·1 min de lecture

C'est la dernière chance de médaille pour les Bleus aux Mondiaux de biathlon, à Pokljuka, en Slovénie. La spectaculaire épreuve de la mass-start, le départ groupé pour tous les concurrents, se tient dimanche 21 février, au dernier jour de la compétition. Parmi les concurrents en lice, un Français a envie d’effacer toutes les déceptions accumulées depuis le début de la compétition : c'est Quentin Fillon-Maillet, chef de file des tricolores mais en panne de résultats.

C’est toujours le même refrain depuis le début des Mondiaux : Quentin Fillon-Maillet n’est jamais très loin du podium, mais il n’est pas encore monté sur la boîte. À l’arrivée, ce sont les mêmes paroles de déception et d’amertume : "C'est pas loin, mais c'est pas dessus et c'est vraiment frustrant, parce que c'est encore une chance qui s'échappe, ça me met en colère, ça me frustre, je suis tellement déçu. J'aime bien le chocolat, mais quand même..."

Sixième au sprint, quatrième sur la poursuite, aucune médaille sur l’individuel et lors du relais samedi. Cette saison, le Jurassien était pourtant venu en Slovénie avec d’énormes ambitions : "Je l'ai annoncé en début de saison, je me bagarrais pour être le meilleur biathlète du monde (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi