Mondial de rugby : "Je ne me suis jamais mis la pression de me dire qu'on n'allait pas se qualifier", affirme Romain Ntamack

Jérôme Val, franceinfo

Le XV de France affronte dimanche 20 octobre en quart de finale de la Coupe du monde de rugby au Japon une vieille connaissance : le Pays de Galles (coup d’envoi à 9h15). Les Français seront guidés par une charnière très jeune, Antoine Dupont, 22 ans, et Romain Ntamack, 20 ans. Plus jeune joueur tricolore à avoir jamais disputé une coupe du Monde, l’ouvreur fait pourtant preuve d’une impressionnante sérénité à l’heure de vivre le match le plus important de sa carrière internationale.


Un buteur prometteur avec 82% de réussite depuis le début de la compétition

Son regard porte loin, le buste est droit et la tête haute. Romain Ntamack a le geste élégant qui le ferait déjà passer pour un vieux briscard. Pourtant, l’ouvreur des Bleus, 20 ans et 172 jours, ne compte que 11 sélections. Pour sa première coupe du monde, il a joué tous les matchs, dont deux en tant que titulaire. Il a endossé le difficile rôle de buteur, avec une réussite prometteuse de 82% sur la compétition. Une entrée en matière satisfaisante, selon lui : "Je suis très content. J'ai la chance de débuter deux matchs. Je suis assez content de mes performances même si forcément, il y a toujours un peu à redire. Mais pour l'instant, dans l'ensemble, je suis très content et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi