Mondial de hanball : les Bleus visent l'or après la frustrante quatrième place de l'Euro

© AFP

Troisièmes de l'édition 2019, au pied du podium lors de la suivante, en 2021 dans la bulle sanitaire égyptienne, les Bleus entendent coudre une septième étoile mondiale sur le maillot lors des championnats du monde en Pologne qui débutent ce mercredi. Les coéquipiers de Nikola Karabatic entendent annoncer la couleur à un an et demi des Jeux de Paris où ils auront à défendre le titre acquis à Tokyo à l'été 2021, premier sacre de Guillaume Gille en tant que sélectionneur.

Les Bleus veulent le doublé sur le toit du monde, le 29 janvier à Stockholm dans ce Mondial organisé par la Pologne et la Suède. "On vise la victoire. Mais tout reste à faire, écrire, le chemin qui nous attend va être sacrément ardu et aussi hyper excitant", lance l'ancien demi-centre de la France, nation la plus titrée dans la compétition (six sacres).

>> LIRE AUSSIMondial de handball : l'objectif est de «redevenir champions du monde», annonce Ludovic Fabregas

Une "Soucoupe" pour décoller

Ce long chemin, dans une compétition à 32 équipes, qui n'en laissera au tapis qu'une par poule à l'issue du premier tour, débutera par l'adversaire le plus coriace: la Pologne, dans le "Spodek" ("Soucoupe" en polonais) de Katowice (sud), garni de quelque 11.000 spectateurs chauffés à blanc et rouge.

Une nation qui n'a pas terminé dans le top 8 d'une compétition internationale depuis 2016 et privée sur blessure de son meilleur joueur, le pivot du Paris SG Kamil Syprzak. Mais qui aura, dixit Gille, les "poils héri...


Lire la suite sur Europe1