Mondial-2023 de rugby : Le directeur général Claude Atcher mis à pied « à titre conservatoire »

Chief organiser of the 2023 Rugby World Cup in France Claude Atcher poses on the red carpet as he arrives on December 14, 2020 in Paris, to attend the draw for the 2023 Rugby Union World Cup pool stages which will be hosted by France. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)
FRANCK FIFE / AFP Chief organiser of the 2023 Rugby World Cup in France Claude Atcher poses on the red carpet as he arrives on December 14, 2020 in Paris, to attend the draw for the 2023 Rugby Union World Cup pool stages which will be hosted by France. (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

FRANCK FIFE / AFP

Claude Atcher, ici à Paris, le 14 décembre 2020.

RUGBY - A un peu plus d’un an du Mondial-2023 en France, le directeur général de la Coupe du monde de rugby Claude Atcher a été mis à pied « à titre conservatoire » et « avec effet immédiat », a annoncé ce lundi 29 août la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra.

Fin juin, une enquête de l’inspection du Travail avait été lancée après un article du quotidien sportif L’Équipe détaillant un « malaise social profond » au sein du GIP (Groupement d’intérêt public) France 2023, l’institution en charge de l’organisation du Mondial dirigée par Claude Atcher.

Cette décision, « pendant le temps nécessaire à la clôture de l’enquête », a été prise en concertation avec la Fédération française de rugby et le CNOSF (comité national olympique et sportif français).

Elle intervient après un rapport du comité d’éthique qui fait état de la part d’Atcher « de pratiques managériales alarmantes altérant le fonctionnement de la structure et de l’état de souffrance d’un certain nombre de collaborateurs ».

Un conseil d’administration exceptionnel se réunira vendredi

« Atcher ne sera plus présent ni actif, directement ou indirectement, au sein, au nom et pour le compte du GIP pendant la période de mise à pied », indique le ministère dans un communiqué.

Un conseil d’administration exceptionnel se réunira vendredi, ajoute encore l’instance, pour « valider que les missions du directeur général seront assurées par M. Julien Collette, directeur général adjoint du GIP ».

Dans un article de L’Équipe, plusieurs employés du comité d’organisation, anciens et actuels, dénonçaient sous couvert d’anonymat le « management par la terreur » mis en place par Atcher et sa cheffe de cabinet au sein du GIP.

« Une mission conjointe de l’inspection générale des finances et de l’inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche est déclenchée par l’État pour, d’une part, analyser l’existence d’éventuels manquements à la probité économique et financière ou de conflits d’intérêts et d’autre part, appuyer le GIP dans l’organisation de certains de ses programmes stratégiques », termine le communiqué.

Le Mondial-2023 est programmé en France du 8 septembre au 28 octobre.

À voir également sur Le HuffPost : Pour le VI Nations, ce test de métavers par France TV n’a pas convaincu

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi