Mondial 2022: reprise par le Soudan, la Guinée ne décolle toujours pas

·2 min de lecture

Lors de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, la Guinée a mené au score, mercredi 6 octobre à Marrakech, avant que le Soudan ne reprenne vie (1-1). Avec seulement deux points au compteur, le Syli national est à la traîne dans le groupe I, dominé par la Guinée-Bissau et le Maroc.

En raison du coup d'État survenu en Guinée début septembre, le Syli national n'a pu affronter le Maroc comme prévu lors de la 2e journée des éliminatoires. En attendant cette rencontre reportée au 12 octobre, les hommes de Didier Six avaient l'occasion de prendre enfin leur envol dans le groupe I, avec ce premier match de la 3e journée à Marrakech contre le Soudan. Occasion finalement manquée avec un nouveau match nul (1-1), comme lors de la première journée face aux Bissaoguinéens.

Déjà battu par le Maroc et la Guinée-Bissau, le Soudan avait pourtant des allures d'adversaire idéal pour la Guinée. La lanterne rouge du groupe I n'avait pas le statut de favori au moment d'entrer sur la pelouse du Stade de Marrakech. Après 45 minutes assez fades, le score était de 0-0, avec pour meilleure occasion une frappe lointainte et dangereuse de Mady Camara.

Le premier but international de Mohamed Bayo n'a pas suffi

Après la pause, les Guinéens ont appuyé et ont été récompensé. Mohamed Bayo, d'une reprise de volée, a obligé le gardien Ali Aboeshren à intervenir. Et sur le corner suivant, frappé par Aguibou Camara, le même Bayo s'est élevé au premier poteau et a placé une tête victorieuse (56e). C'est la première fois que le Clermontois trouve le chemin des filets, le jour de sa 3e cape internationale.

Quelques instants après, Aguibou Camara a eu l'occasion de faire le break, mais son tir était trop enlevé. Faute de se mettre à l'abri, le Syli national est resté sous la menace, jusqu'à ce que la punition tombe : bien trouvé dans l'intervalle par Sharaf Abdelrahman, Saifeldin Malik Bakhit a faussé compagnie aux deux défenseurs centraux et a battu le portier Moussa Camara d'un tir puissant (72e).

Malgré les efforts déployés dans les dernières minutes, aucune des deux équipes n'a réussi à faire la différence. Un tir d'Abdelrahman (90e) a fait frissoner le camp guinéen, mais le cadre s'est dérobé pour quelques centimètres. À l'arrivée, ça fait donc un match nul et une déception pour la Guinée, qui reste à la troisième place du groupe I avec 2 points, devant le Soudan (1 point). Le Maroc (deuxième, 3 points) et la Guinée-Bissau (leader, 4 points), qui s'affrontent à Rabat plus tard ce mercredi 6 octobre, pourraient prendre de l'avance.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles